Salut, moi c’est Greg.

1410685_614717061920189_1520094213_o

Cela fait des semaines, des mois que cela me trotte dans la tête. Ce récit, commencé en 1997 et que j’ai vraiment du mal à terminer. Ces pensées, ce roman inachevé m’empêche dans un certain sens d’avancer. Parce que je ne l’ai pas terminé, je culpabilise et je ne me concentre pas correctement sur tous mes autres projets.

Est-ce que cette histoire vaut la peine d’être racontée ? Honnêtement, je n’en sais rien. Pendant des années, je pensais que ce que j’avais traversé faisait de moi quelqu’un d’extraordinaire, d’avoir une histoire hors du commun et qu’il fallait que je la raconte. Pourtant, depuis quelques années, je ne pense plus pareil. Je pense que j’étais un ado comme un autre, qui, trop sensible, s’était laissé enfoncer plus que les autres. Pourtant, on a tous eu, étant jeunes, nos gros coups, nos déboires, et nos bêtises.

Ce soir, j’ai décidé de franchir le pas. De mettre mes autres projets d’écriture de côté, histoire de réellement terminer cette histoire, mon histoire, dont la rédaction a commencé en 1997. Et pourtant, dès que je me remets à écrire, ou simplement relire ces textes, inlassablement cette boule se forme dans mon ventre. Un début de mini crise d’angoisse, parce que me rappeler toutes ces choses, même encore maintenant fait remonter un tas de souvenirs, un tas d’émotions à la surface. Mais quelque chose en moi me pousse à le faire, à terminer ce récit. Parce que c’est réellement important pour moi de pouvoir mettre le mot fin à la suite de tous ces mots. Pour dire qu’une page se tourne.

Est-ce que cette histoire vaut la peine d’être racontée ? Ce sera à vous de décider. Je poserai mon histoire sur Wattpad, et Scribay à partir de ce soir. Parce que je veux la partager. Je me dis que ce sera peut-être utile à quelqu’un. Pour me forcer à franchir le pas, je la poste automatiquement, sans l’avoir fait relire auparavant. Et ce uniquement pour éviter de faire marche arrière. Je posterai un épisode chaque jour, en début de soirée, à l’exception du dimanche (il faut bien se reposer un peu, non?). Tout ne sera pas complet: l’écriture en ligne ne permet pas des annotations, et pour certaines parties, il y en a bien besoin: la majeure partie du texte a été écrite il y a bien longtemps, et ma vision a forcément changé depuis lors. Je voulais cependant garder au maximum la pensée du Greg de l’époque, c’est pourquoi les textes ont été seulement retravaillés et non réécrits.

Voici donc mon histoire, que j’ai appelée tout simplement « Salut, moi c’est Greg ». Elle est disponible, à Prix Libre bien sûr. Lorsque la publication sera complète, sur Wattpad, j’en ferai un livre et des beaux fichiers à télécharger sur le blog, avec les annotations complètes.

Si vous souhaitez me soutenir dans la démarche, vous pouvez toujours regarder cette page, qui vous explique comment faire. Néanmoins, ce livre ne sera pas libre. J’ai décidé de mettre cette « oeuvre » en licence CC-BY-NC-ND. Vous pouvez la partager, en faire des copies. Mais en aucun cas la modifier ou la vendre. Parce que c’est un bout de moi-même, un morceau de ma vie. Et j’estime qu’elle n’est pas à vendre.

Souhaitez-moi bonne chance, bon courage. Parce que cet exercice ne sera pas facile.

Lire mon histoire sur Scribay

Lire mon histoire directement sur Wattpad

Lire l’histoire via cette page (il se peut que vous ayez à désactiver les Privacy Badger et consort)

PS : Comme je l’ai annoncé sur divers canaux, l’affaire Thomas J reprendra bien mercredi. Les prochains épisodes sont écrits et je pense que j’aurai fini de poster l’histoire d’ici là. Pour le projet « Inception », comme je l’ai dit aussi, ce sera normalement en mai. Merci à tous.

Ce texte vit grâce à vous. N’hésitez pas à me soutenir, via un Prix Libre, selon votre choix et de le partager autour de vous.

Partager ce billet:Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrPin on PinterestFlattr the author

5 Commentaires

  1. Bonjour Greg,

    Je vais être franc. Je ne lirai probablement pas ton histoire. Pourtant je t’encourage vivement à aller jusqu’au bout, et je suis sûr que cela sera utile à plein de gens, dont toi-même.
    Je ne la lirai pas parce ce que j’ai un besoin vital de positif dans ma vie, et que je suis probablement trop sensible en ce moment.
    Mais je crois comprendre que nous avons beaucoup de points communs. Notamment le fait que j’ai un roman (SF) en cours depuis 1999 (au moins) et que je n’arrive pas à avancer.

    Je voulais donc t’encourager à continuer et te dire, aussi, à quel point je SAIS que c’est important.
    Amicalement
    Claude

    • Hello,

      Merci pour ton petit mot! J’imagine que beaucoup de personnes ne liront pas cet écrit. Parce que ça peut faire peur, ou simplement par manque d’intérêt. Je veux juste que ce soit là, c’est tout, lira qui voudra 😉

      Merci pour tes encouragements!

  2. Allez, un p’tit flattr ! Pour la démarche.

    Parce que je me doute que ça doit-être difficile, que ça doit faire peur, de revenir sur des moments du passé, et de les partager aux gens.

    Lâcher, « au tout venant », de l’intime qui traîne au fond de soit, de l’intime parfois difficile… c’est une démarche qui doit, mine de rien, faire du bien à la tête.

    Entre deux sessions d’intense écriture/correction, je penserai à lire ton « Salut, moi c’est Greg ».

Les commentaires sont clos.