Premier bouquin…en main!

Aujourd’hui, pour moi, c’est vraiment un grand jour ! Ce matin, en connectant mon ordinateur, je vois avec joie que ma livraison tant attendue est en cours d’acheminement dans ma modeste chaumière. Et depuis quelques minutes, je le tiens en main ! Oui, je tiens en main mon premier livre, que j’ai fait imprimer pour voir ce que cela donnerait !

image201409100001

Avant de parler du livre lui-même, avec une petite vidéo, cela va de soit, histoire de vous montrer tout cela, je voulais faire part de mon expérience avec In Libro Veritas, que j’ai choisi comme prestataire de service.

J’ai pas mal cherché de solutions pour de l’auto-édition, et je dois dire que même si ILV n’est pas parfait, je n’ai pas trouvé mieux pour l’instant. Parce que c’est la plate-forme qui laisse le plus de choix, en laissant disponible la lecture en ligne, l’acquisition librement ou par paiement d’e-books et d’éditer son livre.

Pour l’impression, cela fonctionne différement chez ILV. Partout ailleurs, sur les plate-formes d’auto-édition, l’impression se fait à la demande, et l’auteur touche des royalties sur la vente. Pas chez ILV. Ici, l’auteur commande un stock de livre chez eux et détermine son prix. Pour un auteur fauché comme moi, ce n’est pas forcément top, mais l’avantage de ce système est qu’on contrôle tout de A à Z, ILV ne s’occupant que de l’impression et éventuellement de la logistique. Je peux comprendre le choix d’un tel système, vu les déboires qu’ils ont eu précédemment, il n’empêche que si tu ne sais pas investir un peu de sous au départ, tu vas avoir du mal à imprimer tes bouquins. Mais le système reste beaucoup plus flexible que leur concurrent, Atramenta, qui laisse moins de choix (lire ou éditer, pas de mix possible), et dont la mise en ligne sur la plate-forme est sincèrement fastidieuse (il m’a fallu une soirée entière pour téléverser « Père au foyer » et que ce soit accepté par le système.

Le point noir d’ILV, pour moi, est son support. Bien que je suis très content de leur boulot, j’ai contacté trois fois le support. La plate-forme est assez jeune et souffre encore de bugs. Leur liseuse en ligne, si on utilise Firefox est catastrophique. Et lorsque j’ai contacté le support à ce propos, la réponse était bien froide, presque en m’attaquant d’avoir Firefox et on me conseillait d’utiliser Internet Explorer (pour une boite qui défend une culture libre, me faire passer sur IE et zapper un des seuls navigateurs internet libre est pour moi contradictoire). La deuxième fois que j’ai créé un ticket, il a carrément été clôturé sans avoir même eu une réponse. J’avais fait un achat sur le site, mes crédits (monnaie du site) n’avaient pas été tout de suite comptabilisé, et une récompense suite à cet achat devait avoir lieu, et cette dernière, je ne l’ai jamais eu). Pour la dernière fois, ayant eu le même soucis, j’ai refait un petit ticket. Tout fut rapidement débloqué, avec un petit mot d’excuses et un petit cadeau de crédit.  Mais de toute façon, comme ce ne sont pas des sujets très épineux, je passerai sur ce point, à voir lorsque des gros soucis se pointent, s’il y en a un jour.

Mais sinon, sur le forum, l’équipe est relativement pro-active, même si je pense qu’un Community Manager à temps plein ne leur ferait pas de tort (si vous me lisez, ILV, je suis disponible pour la tâche). Et pour qu’ILV devienne une plate-forme de rêve, l’idéal serait la possibilité que les auteurs puissent recevoir des dons pour leurs œuvres, recevoir des flattrs, et laisser une possibilité de Print-on-Demand pour les lecteurs (en utilisant le système d’impression tel qu’il est, je suis sûr qu’il est possible de faire quelque chose). Pour lire toutes mes suggestions à ce propos, vous pouvez voir mon post sur leur forum.

Et si on parlait du bouquin ? Parce que c’est surtout ça qui est important, non ? Pour lancer l’impression, il suffit d’uploader son PDF dans l’interface (ou de cliquer sur impression s’il est déjà disponible en lecture), et de choisir toutes les options qu’on souhaite. Le seul truc pas clair à mes yeux, c’est l’option sur la territorialité. On demande où sera livré le livre et le prix diffère, apparemment si ILV s’occupe de l’envoi pour nous. Mais dans ce cas-ci, je me les faisais livrer à domicile, et j’ai dû payer des coûts supplémentaires de livraison. Bref, je pense que c’est à clarifier à l’avenir. Et pour les nuls en graphisme tels que moi, et n’ayant pas les moyens de me payer un graphiste pour ma couverture, ILV propose un éditeur basique de couverture. Le résultat n’est pas moche, loin de là, et simplifie assez bien la chose pour les personnes ne maîtrisant pas les outils graphiques.

Pour l’impression, la mise en page est respectée pile poil comme je l’avais pressée au moment du PDF, ce qui fait que le résultat est comme je le souhaitais. En tout cas, je suis réellement enchanté du travail fourni ! Et comme les images valent mieux dans ce cas-ci, je vous propose de le découvrir en vidéo, que vous trouverez en bas de billet. Pour la suite, je ne sais pas encore comment ça va se passer, mais j’espère pouvoir lancer très bientôt une impression. Si jamais vous êtes intéressés, faites-le-moi savoir !

Donc voilà, vous allez maintenant découvrir un Greg tout rouge sur la vidéo, mais tout content !

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=40Vgs7DTmZ8]

Ce blog est à prix libre, car pour pouvoir continuer à écrire, j’ai besoin de votre soutien. Découvrez comment me soutenir selon votre choix!

Partager ce billet:Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrPin on PinterestFlattr the author

Un Commentaire

  1. J’espère pour toi que cela ne sera pas le dernier bouquin a sortir ^^

    Sinon, attention aux vidéos verticale, parce que tronche toute rouge ou toute blanche, vidéos vertical rend toutes vidéos très bof :/

Les commentaires sont clos.